Catacombes de Domitilla

En savoir + sur Rome

Les catacombes de Domitilla à Rome sont ouvertes au public. Elles se visitent et sont sans doute les plus grandes, les mieux conservées et, disons-le, les plus intéressantes.

Flavia Domitilla

Il existe une petite incertitude entre deux Flavia Domitilla. Peu importe, elles sont toutes deux issues de la famille des Flaviens, c’est-à-dire la famille des empereurs Vespasien, Titus ou Domitien.
Cette Domitilla se serait convertie au christianisme naissant, au Ier siècle.
Convertie par Pierre à Rome, elle aurait refusé d’abandonner sa foi et d’épouser un notable romain. Elle arait été alors bannie, aurait vécu en ermite et aurait finalement été exécutée à Terracina (île du Latium).

Les catacombes de Domitilla

Domitilla aurait donné un terrain lui appartenant afin d’y créer une galerie funéraire. Cette galerie a été prolongée au fil des siècles, dédoublée, quadruplée même pour devenir les catacombes de Domililla.
Elles se composent d’environ 12km de galeries, sur 4 niveaux et comportant 26 000 sépultures, 228 chambres funéraires et de remarquables peintures.

Catacombes de Domitilla à RomeLes tombes célèbres des catacombes de Domitille

En effet, on y retrouve la tombe de Pétronille (vierge et martyre, convertie par Pierre à Rome, morte vers 96, elle aussi descendante de la famille Flaviens).
On y retrouve aussi les tombes des saints Nérée et Achillée.Ces sépultures ne sont pas toutes celles de chrétiens. Et c’est bien cela qui fait tout l’intérêt de ces catacombes. En effet, on observe le glissement d’une décoration paienne vers une décoration chrétienne au cours des siècles.

Les autres tombes remarquables

C’est ainsi que la tombe la plus extraordinaire et la plus révélatrice est celle des fornai, les boulangers. Elle est presque entièrement recouverte de fresques colorées, représentant, entre autres, l’approvisionnement du blé à Rome et sa transformation en pain. A côté, un Bon pasteur avec les saisons et un cycle de Jonas mais aussi un magnifique Christ imberbe entouré des apôtres.
Plus loin, on admire une émouvante Dernière Cène, datant du IIe siècle.
Enfin, l’antique basilique de Nérée et Achille a également été mise au jour et restaurée. Elle se visite également.

La chambre de l’introduction des catacombes de Domitilla

La pièce funéraire dite chambre de l’introduction, elle, est décorée de scènes bibliques, comme par exemple sur la voûte : le miracle des trois enfants jetés dans la fournaise, la multiplication des pains, le sacrifice d’Isaac, l’épisode de Noé lâchant une colombe ou encore Moïse faisant surgir de l’eau du Rocher.
La chambre de l’introduction porte ce nom en raison de la peinture centrale de la voûte, celle où deux saints introduisent un défunt auprès du Christ.
C’est sans doute la pièce la plus symptomatique des catacombes. En effet, on y décèle le sentiment de proximité des défunts avec le Christ et les Saints.
On retrouve cette proximité dans d’autres oeuvres ailleurs.

Le musée des catacombes de Domitille

Un petit musée archéologique a été créé, pou rmieux mettre en valeur certaines pièces. Ainsi, plusieurs sarcophages ont été reconstitués. Certains sont décorés de bas-reliefs paiens, c’est-à-dire de scène tirées de la mythologie (Séléné et Endymion, Achille et Hector, etc).

Informations pratiques sur les catacombes de Domitilla

Adresse
280 via delle Sette Chiese
Non loin des catacombes de San Callisto, de San Sébastien ou de la tombe de Caecilia Metella.

Accès

Horaires

Share

Rome : Autres informations similaires