Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Chats du Largo Argentina à Rome

Les Chats du Largo Argentina à Rome sont dorlotés comme des empereurs. Le largo argentina ? C’est au début du 20e siècle, lors de travaux de démolition, qu’on découvrit 4 temples proche du Largo Argentina.
Non identifiés de façon sûre, il sont désignés par des lettres.

Chats du Largo ArgentinaLes Chats du Largo Argentina… et les temples

Le temple A (au Nord, vers le Largo di Torre Argentina) est vraisemblablement le temple construit pour célébrer la victoire de Caius Lutatius Catulus, sur les Carthaginois, en 241. Il serait dédié à Juturne, nymphe des sources. Une église (Saint Nicolas) fut construite sur ce temple, il en reste l’abside et quelques vagues traces de fresques.
Autour de ce temple, vestiges des 100 colonnes d’un portique du 1er siècle.

Le temple B est circulaire et renfermait une statue féminine colossale de 8m de hauteur. Il s’agirait vraisemblablement d’un temple élevé par Quintus Lutatius Catulus, pour sa victoire sur les germains et dédié à la “fortune de ce jour”.

Le temple C semble daté du 3e siècle avant J.-C. Il pourrait être dédié à Feronia, déesse des sources et des bois.

Le temple D (au Sud, vers via Florida) serait celui de Marcus Aemilius Lepidus, après sa victoire sur le roi Antiochus, dédié au Lares Permarini.

On y a également découvert une statue de femme assise. Elle pourrait provenir du théâtre de Pompée voisin.

Les chats du Largo Argentina à Rome

Ces temples ou du moins les pierres qui sont encore visibles dorment dans un petit quadrilatère encerclé par les rues actuelles. Mais ces temples ont retrouvé une seconde vie, en abritant une colonie de chats, nourris régulièrement par des gens attentionnés.

Les chats du Largo Argentina ne sont pas enfermés dans ceq uadrilatère en contrebas de la route comme on le lit parfois. Pas du tout. Les mêmes escaliers qui permettent aux soigneurs de descendre les nourrir, permettent aux chats de monter et sortir dans les rues voisines. Mais, à quoi bon ? Leur espace est suffisamment vaste, les pierres bien réchauffées au soleil. Et visiblement, les chats du largo argentina préfère qu’on les prenne pour des empereurs plutôt que pour de vulgaires chats errants dans les rues. Non, mais…

Eh oui, mazette, les chats du Largo Argentina paressent sur des vestiges antiques…

Site officiel de l’association pour la protection des chats du Largo Argentina à Rome


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *