Cloître de Bramante et Santa Maria della Pace

En savoir + sur Rome

Le Cloître de Bramante à Rome est devenu un modèle d’architecture Renaissance. Il est situé à l’arrière de Santa Maria della Pace qui fut édifiée en 1482, sous le Pape Sixte IV. Elle fut rénovée sous Jules II, puis sous Alexandre VII, par Pierre de Cortone, à qui l’on doit le portique circulaire qui s’avance sur la place, c’est-à-dire vers la vie, vers les romains.

L’une des chapelles mérite le détour, la chapelle Chigi (du nom du Pape Alexandre VII) avec ses “sybilles” de Raphaël. La sacristie mène au cloître de Bramante.

Le cloître de Bramante

Cloître de Bramante à RomeIl s’agit d’un cloître construit par Bramante au XVe siècle.

Le cloître possède une configuraiton carrée, comme bien des cloître. Mais la multiplicité des colonnes et des arcs romans du rez-de-chaussée, les colonnes du premier étage où s’interposent de fausses colonnes, ses frises qui courent horizontalement, toute son architecture et ses décorations ont été jugées comme exceptionnelles.     © Chiostrodibramante.it
L’ensemble est en effet harmonieux et donnent une impression de grande légèreté. Le cloître est devenu l’un des fleurons de l’architecture Renaissance.

De nos jours, ce cloître de Bramante accueille des expositions.

Infos pratiques sur le cloître de Bramante à Rome

Arco della Pace, 5
Rome

Ouvert le lundi, mercredi et samedi, de 9h à 11h50, sauf expositions, horaires plus larges à vérifier

Site officiel du cloître de Bramante

Cloître de BramantePortique de Santa Maria della Pace à Rome

Share

Rome : Autres informations similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.