La mémoire retrouvée de Rome

En savoir + sur Rome

Exposition Mémoire retrouvée RomeIl y a d’une part l’art et les artistes, d’autre part le commerce de l’art et enfin, le commerce illégal de l’art.
Des deux premiers, on crée régulièrement des expositions qui, généralement, rencontrent un grand succès.
Eh bien, du commerce illicite de l’art, aussi. Mais, rassurez-vous, pour la bonne cause.
Curieusement, à Rome, se tient une exposition d’objets artistiques, fruits du commerce illégal. Ce sont autant d’oeuvres, parfois de grande valeur, que les carabiniers ont saisies. Cela va de la croix d’église volée (en or tout de même), aux sculptures antiques subtilisées lors de fouilles clandestines, en passant par les statuettes et peintures dérobées dans les musées.

Plus de 100 oeuvres exposées, couvrant plus de 2000 ans. En plus des peintures, des oeuvres en pierre, en bronze, en or et en pierres précieuses.
Au vu des nombreuses oeuvres exposées, on mesure à la fois l’activité débordante des malfrats, l’absence de scrupule des acheteurs (rappelons que si les oeuvres sont volées, c’est qu’on trouve des acheteurs conscients de l’origine des pièces) et surtout, on mesure l’immense richesse artistique et historique de l’Italie.
Alors, vous vous demandez quelles oeuvres sont exposées ?

On admire entre autres :

  • Une tête de marbre représentant l’empereur Tibère (1er siècle)
  • Un triptyque de la Vierge dérobé au musée Stibbert à Florence en 1977
  • Une vue du Pantheon, de Paolo Panini
  • Leda et le cygne, de Lelio Orsi
  • Un mausolée étrusque entier, avec 23 urnes et les décorations et les objets accompagnant les défunts, les représentations du sacrifice d’Iphigénie, les centaures, etc. Cet ensemble provient du mausolée de l’illustre famille étrusque Cacni qui vivait à Pérouse.
  • Des dizaines et des dizaines de tableaux, sculptures, objets d’orfèvrerie, etc.

Exposition Mémoire retrouvée RomeCette exposition se tient au Palais présidentiel du Quirinal et de plus, dans les salles récemment restaurées de la Galleria Alessandro VII Chigi, magnifiques par elles-mêmes.

La mémoire retrouvée, trésors récupérés par les Carabiniers
du 23 janvier au 16 mars.
Du mardi au samedi, de 10h à 13h et de 15h30 à 18h30. Dimanche de 8h30 à 12h. Fermé le lundi fermeture
Mardi et samedi, entrée gratuite

Palais du Quirinal
Piazza del Quirinale

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.