Sainte Marie du soleil Sainte Marie l’Egyptienne

> En savoir + sur le sujet <   ←   Affichez / retirez les infos complémentaires

Sainte Marie du soleil, une église de Rome ? Sainte Marie l’égyptienne ? Si vous cherchez ces églises, vous aurez un peu de difficultés pour les localiser et avoir un minimum d’informations à leur égard.

Sainte Marie du soleil Sainte Marie l'EgyptienneEn effet, nombreuses sont à Rome les églises qui portent le nom de la mère du Christ… si vous prenez un guide à la page Eglises, puis à la ligne “Sainte Marie”, vous trouvez Sainte Marie Majeure et celle des Anges, Sainte Marie de la Victoire et Marie dell’Anima, Maria in Cosmedin et Maria Maddalena, et tant d’autres encore, mais pas de traces de Sainte Marie du Soleil ni de Sainte Marie l’Egyptienne…

Les temples transformés en Sainte Marie du soleil et Sainte Marie l’Egyptienne

Tout simplement parce ces deux édifices, construits avant le triomphe du Christianisme, ne sont plus dédiés au culte, et qu’ils ont repris leurs noms d’origine.

Et où sont-elles ces deux “églises”? Elle se situent toutes les deux, simplement Piazza della Bocca della Verità !

Dans nos pages sur Santa Maria in Cosmedin, nous signalons deux petits temples, l’un, rectangulaire, est le temple de Portunus, dieu protecteur du port, connu aussi sous le nom de temple de la Fortune Virile.

Sainte Marie l’égyptienne

Ce temple, construit sans doute au 1er siècle av. J.C. sur un podium était relié au fleuve par un escalier et, quand au 9ème siècle, il a été transformé en église, il a pris le nom de Santa Maria in Gradellis (escaliers), puis au 16ème siècle il a été consacré à Sainte Marie l’Egyptienne. Un hospice pour les pèlerins arméniens y avait même été ajouté un peu plus tard encore.
L’usage de ce lieu comme église a été abandonnée en 1916, l’hospice démoli au moment de grands travaux dans le quartier.

Sainte Marie du soleil

L’autre, le rond, le temple, appelé quelquefois à tort temple de Vesta, est en réalité le temple d’Ercole Vincitore ou Ercole Olivaro (protecteur des huiliers = Olearii).
Ce temple a partiellement été restauré avec de marbre de Luni.
Ce temple dont la forme circulaire rappelle la forme du soleil, cet autre “dieu de l’agriculture”, a été consacré au culte chrétien au Moyen-Age, d’abord dédié à San Stefano delle Carrozze al Fiume, puis au 19ème siècle, il a pris le nom de Sainte Marie du Soleil, Santa Maria del Sole.
Un Soleil qui a brillé jusqu’en 1935, époque à laquelle le temple a retrouvé sa “vocation” première pour rejoindre son voisin au rayon des trésors de l’antiquité romaine.


Pour retrouver nos églises primitives, peu touristiques, vous avez besoin d’un plan de Rome, que nous pouvons vous fournir dans notre boutique sur le site leptitmagasin.com


 Retour aux églises primitives de Rome

 

Share

Autres propositions pour Rome et sa région

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.