Colonne de Marc-Aurèle

En savoir + sur Rome

Cette colonne de Marc-Aurèle, colonne triomphale à la gloire de l’empereur Marc-Aurèle, trône devant le palais Chigi, c’est-à-dire le bâtiment abritant le conseil des Ministres.

La Colonne Marc-Aurèle

colonne de Marc-AurèleElle retrace les victoires militaires de l’empereur Marc-Aurèle (121-180) sur les Germains et les Sarmates (un peuple scythe), c’est-à-dire des victoires acquises à l’Est de l’actuelle république tchèque. Je vous précise cette situation géographique, elle est importante car elle donne une idée de l’étendue du territoire romain.

Et je vous laisse aussi imaginer l’intendance nécessaire au déplacement d’une armée durant l’antiquité où les routes étaient étroites, pavées de gros blocs plus ou moins déformés et où l’on ne pouvait avancer en terre ferme qu’au rythme du pas des chevaux… ou de celui des soldats. Nul doute qu’il fallait disposer d’une sacrée organisation, d’un génie militaire efficace et d’une intendance irréprochable.

Mais, revenons à notre colonne de Marc-Aurèle. Celle-ci date de la fin du 2e siècle. En comparaison, la colonne trajane date, elle, du début de ce même siècle. Cette dernière possède des bas-reliefs plus fins que celle de Marc-Aurèle.

Les décorations de la colonne de Marc-Aurèle

La colonne de Marc-Aurèle reprend le principe de décorations par panneaux enroulés en torsade en une chaîne continue, illustrant les guerres, les victoires, les prisonniers ennemis, mais aussi les travaux militaires.
colonne de Marc-AurèleCela étant, si vous n’êtes pas un spécialiste de l’art antique ou de Marc-Aurèle, vous aurez, avouons-le un peu de mal à vous repérer. De plus, les décorations se perdent un peu en hauteur.
En effet, la colonne monte jusqu’à 30m de hauteur !

 

Un détail sympathique : Cette colonne  était autrefois érigée près d’un temple dédié à Marc-Aurèle. Le temple a disparu. Mais la colonne, elle, nous est restée, qui plus est, à sa même place.

 

Je vous rajoute quelques photos de la colonne Marc-Aurèle, dont le chapiteau trop haut pour être admiré à vue d’oeil.

colonne de Marc-Aurèle

 

 

Share

Rome : Autres informations similaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.