Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

L’ exposition Artemisia Gentileschi à Rome est un évènement. Je sais, je dis souvent que les expositions sont exceptionnelles. Mais, pardonnez mon enthousiasme, celle-ci fait partie des expositions incontournables. Elle a lieu du 30 novembre 2016 au 8 mai 2017 au Palais Braschi à Rome. Lisez plutôt.

Artemisia Gentileschi

Exposition Artemisia Gentileschi à RomeArtemisia Gentileschi (1593-1653) est née à Rome. Son père, Orazio, était peintre, ami de Caravage. Il décela rapidement des facilités chez sa fille Artemisia qui, déjà, peignait admirablement. On pense qu’au début de sa formation, son père retouchait ses tableaux. On sait que par la suite, c’est elle qui apportait davantage de densité aux oeuvres de son père. En effet, ce qui ne se faisait guère à l’époque, il lui avait fait suivre des cours de peinture par un précepteur.
Ce fut la chance de sa vie… et son drame.

Le drame d’ Artemisia Gentileschi

En effet, ce précepteur, ne le laissons pas anonyme, il s’appelait Agostino Tassi, ce précepteur donc la viola. Artemisia en fut profondément blessée, d’autant que lors du procès qui s’en suivit, elle dut par la suite affronter des juges, tous des hommes, souvent très inquisiteurs. Ce fut une seconde souffrance.
Sans doute, de là vient son penchant pour des peintures exutoires, notamment d’admirables scènes de Judith et Holopherne.

La gloire d’ Artemisia Gentileschi

Artemisia Gentileschi devint une peintre reconnue, fut la première femme admise à l’Académie de Florence, devint l’amie des Médicis, de Galilée. De retour à Rome, elle sut faire évoluer dans sa manière de peindre. Mais, les commandes la spécialisèrent dans le portrait et les peintures religieuses.
Elle refusa de se restreindre à ces genres. Artemisia Gentileschi  quitta Rome pour Naples où elle était reconnue. Elle s’adapta aux goûts de l’époque et du lieu.
Mais elle rejoignit son père Orazio à la cour des Windsor de Londres. On n’est pas sûr qu’elle y peignit beaucoup.
Elle semble être revenue à Naples, où elle mourut en 1653.
Elle laissa de magnifiques oeuvres, pleines de lumière et de densité, habitées d’un sens profond, émouvantes et très sensibles.

Exposition Artemisia Gentileschi à Rome

L’ exposition Artemisia Gentileschi à Rome regroupe des oeuvres issues des plus prestigieux musées du monde entier : Capodimonte à Naples, le Palais Pitti à Florence, le Metropolitina Museum de New York, le Prado à Madrid et aussi du Connecticut, de Prague, etc.
Toutes ces oeuvres rassemblées en un seul lieu en font tout l’intérêt. On découvre certains tableaux de l’artiste. Mais, on suit aussi une évolution de sa peinture. On admire par exemple Suzanne et les vieillards, une oeuvre peinte à 17 ans ! Mais, on compare aussi des Judith peintes à différentes époques de sa vie. Ou sa Conversion de Madeleine. Ou ses autoportraits. On confronte son oeuvre à celle de quelques uns de ses contemporains.

Bref, c’est une plongée dans l’oeuvre de, sans doute, la plus grande femme peintre de tous les temps.

Informations pratiques sur l’ exposition Artemisia Gentileschi

Palazzo Braschi
Piazza di S. Pantaleo, 10
Très proche et au sud de la Place Navona

Horaires
du 30 novembre 2016 au 8 mai 2017
ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 19h
Fermé le lundi, 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs
Plein tarif : 11€
Tarif réduit : 9€

Réservation en ligne possible (+1€)

3 avis

  1. j’ai vu une petite expo DE cette peintre à PARIS à l’INSTITUT CULTUREL ITALIEN, l’année dernière.
    Une pure merveille.

  2. Faut-il réserver pour cette expo ? Merci de votre réponse Catherine

    • Bonjour,
      Vu l’artiste présentée, il peut être intéressant de réserver en ligne (+1€). Ce n’est pas obligatoire mais je vous le conseille. J’ai ajouté un lien pour les réservations, en bas de page.

Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *