Le Circo Massimo ou circus Maximus

Le Circo Massimo ou Circus Maximus est situé au sud du Mont Palatin à Rome. C’est un ancien cirque, c’est-à-dire une antique piste de courses de chars. Fait partie du Roma pass.

Histoire du Circo Massimo

Tarquin l’Ancien (7e siècle av. J.-C.) avait créé un premier cirque. Avec le temps, le cirque fut plusieurs fois agrandi, comme par exemple sous Jules César en 46 avant J.-C.

Le CIrco Massimo à Rome
Photo de © Jean-Louis Cochet

Le Circo massimo reçut aussi un obélisque, celui de Ramsès II, érigé par Auguste (10 ap. J-C). Cet obélisque se trouve actuellement Piazza del Popolo. Puis, on y ajouta un second obélisque, provenant de Thèbes.

Le cirque finit par mesurer 600m de long. En son centre, il comportait un muret longitudinal, la spina, autour de laquelle tournaient les attelages et qui délimitait les deux sens de parcours.

Sur les deux côtés longs et dans le virage s’élevaient les gradins. Le Circus Maximus, comme l’appelait les romains de l’antiquité, pouvait, dit-on, accueillir 250 000 spectateurs.
Son nom de Circo Massimo ou Circus Maximus n’est pas en relation avec l’empereur romain Maxime (4e siècle) mais  il était le cirque maximum, le plus grand cirque.

Ce Circo Massimo est resté célèbre pour une autre horrible raison. C’est lors d’une des nombreuses fêtes romaines antiques que fut invitée la population sabine, voisine des latins de Romulus. Et c’est à ce moment qu’eut lieu l’épisode bien connu de l’enlèvement des sabines, un rapt collectif de femmes. La légende voudrait que ces femmes intervinrent pour réconcilier les deux populations. Je l’imagine très mal, pour ma part. Il faut bien justifier l’injustifiable. Restons-en au rapt collectif de femmes.

Le Circo Massimo actuel

Le circo Massimo en plein air

Si de nos jours le Circus Maximus ressemble à un terrain vague, on distingue encore, disons plutôt qu’on devine un arête longitudinale au centre du cirque, la spina (voir plus haut). Les gradins qui entouraient l’édifice ont disparu.

Les nouvelles fouilles ouvertes au public

Par contre, la partie Nord-Ouest, vers le Tibre, vient d’être dégagée et ouverte au public. On y distingue désormais les restes de quelques boutiques, une belle voie pavée antique et des passages par lesquels les spectateurs accédaient au cirque. Elle fait partie de la Zone archéologique du Circus Maximus.

Expérience multimédia et multisensorielle

On y a créé également une reconstitution multimédia, intitulée expérience immersive et multisensorielle en réalité augmentée de Circo Maximo. Entrée proche du métro Massimo.

Un lieu de grands spectacles

Ce Circo Massimo est très connu des romains actuels car cet espace accueille régulièrement des spectacles, comme ceux de Natale di Roma par exemple ou des concerts.

Au fond (voir notre photo), on aperçoit les ruines de la Domus Augustana (palais impérial, non pas d’Auguste mais de Domitien), sur le Palatin.

A VOIR AUSSI DANS LE SECTEUR
Colisée
Forum
Palatin
Saint Paul Hors Les Murs
Le Circo Massimo ou circus Maximus
Le Forum de Trajan
Le Capitole
Piazza Venezia à Rome
Visiter la Domus transitoria de Néron
Domus aurea la maison d’or de Néron
Thermes de Caracalla
Domus palais Valentini
E U R
La pyramide Cestia
Centrale Montemartini entre turbines et antiquité
Via Appia
Parc de la via Appia antica
Parc d’attraction Cinecittà World
Musée delle mura à Rome
L’arc de Constantin

Share

Autres sources d'information
Wikipédia - Mises á jour aléatoires
Tripadvisor - Avis non vérifiés, sujets á caution
Google maps - Intéressant pour les temps de parcours
Site officiel de la Ville de Rome
Site officiel du tourisme á Rome


Autres propositions pour Rome et sa région

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.