Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Velum du Colisée de Rome

Le vélum du Colisée de Rome est ce qui est de plus étonnant dans cet amphithéâtre romain. Mais avant de vous évoquer le velum, parlons un peu des différents métiers propres au Colisée.

Avant le Velum du Colisée, quelques métiers

velum du Colisée de RomeTous les jours, une foule importante se presse aux guichets pour visiter ce qui est bien l’une des attractions touristiques les plus en vue de Rome.
Le Colisée de Rome est l’un des plus vastes amphithéâtre romain.  On a peine à imaginer le nombre de personnes qui travaillaient au Colisée.

Il fallait un nombreux personnel pour accueillir les visiteurs des jeux. Chacun entrait par une porte précise selon son billet et suivait les couloirs pour parvenir à sa place, sans jamais rencontrer ceux des autres catégories de places.

Il fallait aussi s’occuper des bêtes fauves, les nourrir, les soigner, les diriger dans des passages spéciaux et les faire entrer dans le monte-charge qui les amenait au niveau de l’arène.
Il fallait donc aussi de nombreuses personnes pour entretenir les machineries ingénieuses. Pas question que l’une d’elles s’arrête de fonctionner car on recevait des personnalités importantes dans les tribunes. D’aillerus, le peuple lui-même, dans les gradins, n’aurait pas apprécié de ne pouvoir assister aux spectacles prévus.

N’oublions pas les innombrables personnes qui devaient entretenir la propreté de si vastes locaux, ainsi que les vendeurs, les aides, les préparateurs de la piste, et j’en passe.

Le velum du Colisée

Mais parmi ces personnels, il est un corps de métier qui surprend.

Regardez bien le Colisée. Levez la tête. Le quatrième étage est percé de quelques fenêtres et comportait 80 panneaux d’où saillaient des corbeaux (éléments saillants d’un mur). Ils se distinguent bien sur notre photo, au-dessus de la fenêtre.
Ces corbeaux soutenaient des poteaux de bois presque verticaux, qui entouraient l’amphithéâtre et permettaient de tendre un vélum (une toile) pour protéger les spectateurs des intempéries. Eh oui, le Colisée étonne par ses dimensions, mais sachez qu’il était recouvert d’une bâche, le velum du Colisée.
Eh bien, ce corps de métier qu’on ne s’attend pas à trouver dans un cirque, ce sont des marins. En effet, habitués à hisser les voiles, ce sont bien des marins qui étaient à la manoeuvre pour plier ou déplier l’immense velum du Colisée.

Le Colisée n’était pas seul amphithéâtre à être doté d’un vélum. Mais compte tenu de l’envergure de l’arène, celui-ci était remarquablement lourd à manoeuvrer.


 Trouver un hôtel au Colisée de Rome

Retour vers le Colisée à Rome

Share


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *